Play2Run RS4+ … le lecteur MP3 pour le sport

J’adore m’entraîner en musique ( alors qu’en course, je préfère profiter de l’ambiance ), sauf que les écouteurs intra auriculaires dotés d’un fil m’ont agacé. En réalité, c’est surtout le fil qui est énervant. Je suis donc partie à la recherche d’écouteurs dignes de ce nom et en feuilletant la presse sportive, je tombe sur le lecteur MP3 RS4+ de Play2Run. Une petite recherche sur Google me renseigne sur les avis des utilisateurs : le bilan estrs4-play2run-casque-baladeur globalement très positif alors je me dis … lançons nous !

Alors déjà premier point très positif, le colis arrive chez moi plus vite que l’éclair. En effet, si vous commandez avant 16h, le colis arrive chez vous le lendemain par Chronopost. Les frais de port sont gratuits et le lecteur est en vente à seulement 69 euros. J’ai choisi le modèle blanc mais il existe aussi en noir. En plus du lecteur, j’ai acheté une pochette Play2Run assortie pour ranger le RS4+ avec ses petits accessoires.

Deuxième bon point, le lecteur est léger comme plume : 22g ! Autant vous dire qu’une fois sur la tête, on ne le sent pas du tout. Il est livré avec un stock d’embouts de différentes tailles afin de pouvoir s’adapter au mieux à toutes les morphologies et des bouchons pour aller dans l’eau …. car le lecteur est aussi étanche ( je n’ai pas encore testé … ).

Pour la mise en place, c’est très simple. On glisse l’arceau semi-rigide derrière la tête en positionnant les écouteurs intra auriculaires dans les oreilles. On peut aussi faire pivoter les écouteurs de haut en bas ou de droite à gauche.  Toutes les commandes du lecteur sont situées au niveau de l’oreille droite, que ce soit pour le mettre en marche, régler le volume, choisir son titre, le mettre en charge et transférer ses musiques.

Le RS4+ se charge via un ordi avec une prise USB fournie avec l’appareil.  C’est avec ce câble que l’on peut transférer ses titres. La capacité du lecteur est de 4 G0, soit environ 1000 titres !  On peut en faire des kilomètres, à condition de se dépêcher un peu car au bout de 10h, il n’aura plus de batterie.

Le transfert est aussi un jeu d’enfants. Il se fait par un simple copier/coller vers le lecteur. Par contre, il faudra veiller à ce que les titres soient au format .mp3, .wma ou .wav … sinon ils ne seront pas lus par votre lecteur.rs4-play2run-casque-baladeur (1)

Après quelques réglages, le RS4+ est prêt à diffuser la musique dans nos oreilles, reste plus qu’à se changer, enfiler ses runnings et aller le tester sur le terrain …

Me voilà donc partie sur les routes de campagne avec mon lecteur sur les oreilles. Il ne bouge pas d’un millimètre et ça, c’est un excellent point ! Le son est bon. Pas de grésillements, de sons trop aigus ou trop graves. Ça me convient tout à fait !

Je découvre aussi que la lecture se fait en fonction de l’ajout des titres. Si vous voulez un ordre bien précis, il faudra classer ses titres par ordre préférentiel avant de les transférer sur le RS4+. Sans cela, c’est de l’aléatoire. Quand on n’a pas encore enregistré beaucoup de musiques, cela ne pose pas vraiment problème mas lorsque c’est le cas, on peut trouver laborieux de rechercher la musique que l’on souhaite écouter en appuyant sur le bouton suivant ou précédent.

Le RS4+ m’accompagne désormais dans mes sorties running. 

Je me demande comment j’ai fait avant de l’avoir ( je plaisante … à peine ! ).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s