Sculpter son corps avec le Body Pump

J’ai eu du mal à m’y mettre ( vous y trouverez les raisons quelques paragraphes plus loin … ) mais je pratique désormais 2 fois par semaine  le cours de Body Pump. J’ai décidé de vous en parler plus en détails parce que j’ai l’impression que beaucoup de personnes ont des préjugés sur la musculation et notamment le Body Pump.

Qu’est-ce que le Body Pump ?

On travaille en chorégraphie tous les groupes musculaires ( cuisses, fesses, abdos, poitrine, dos, biceps, triceps, épaules ) grâce à une barre d’haltères et différents poids.  Chaque chanson fait travailler un groupe musculaire diffèrent et le cours dure généralement 1 heure. Il existe néanmoins des formats de 45 minutes.

Pourquoi faireQ2012_BodyPump_A2 POSTER P1 du Body Pump ?

C’est une activité fortement conseillée pour les personnes qui souhaitent débuter en musculation mais qui ne savent pas trop comment s’y prendre. On y apprend les grands mouvements de base de la musculation ( squats, épaules jetées, développé couché ). On travaille aussi son endurance musculaire car le cours enchaîne des répétitions pendant 4 à 7 minutes.  La consommation calorique va forcément être importante et on brûlera des graisses.

Quels sont les bénéfices du Body Pump sur le corps ?

Le Body Pump fait travailler l’intégralité du corps. A condition de s’y rendre régulièrement, on observe des résultats assez rapidement. La silhouette est remodelée : la taille est affinée,  les muscles plus fermes et mieux dessinés.

Quel poids porter ?

On ne met pas le même poids sur la barre pour chaque groupe musculaire. Si c’est votre première séance en musculation, je vous conseille d’y aller tranquillement. Le plus important est de se concentrer sur la technique et de s’approprier les mouvements. Pour un premier Body Pump, je vous conseille de vous servir de 2 petits ( 1,5 kg chacun ), 2 moyens ( 2,25kg chacun ) et 2 gros (4,5kg chacun).

 Le Body Pump et moi 

Je vous ai expliqué que j’avais eu du mal à m’y mettre. En effet, j’ai participé à mon premier cours de Body Pump il y a plus d’un an mais je m’y suis mise sérieusement il y a seulement 6 mois. Avant de commencer le Body Pump, mon activité physique était exclusivement cardio. Un jour, j’ai croisé un ami dans ma salle de sport qui m’a conseillé d’essayer. Je me suis dit que c’était une très bonne idée pour diversifier mes activités.

Ma première expérience a été traumatisante. J’exagère à peine car j’ai souffert dès l’échauffement des abdominaux. La souffrance a atteint son paroxysme avec le travail des bras ! Les poids que je portais étaient ridicules mais comme je ne les faisais jamais travailler, j’ai sacrément morflé. Je ne vous parle pas des deux jours qui ont suivi le cours :  les gestes de la vie quotidienne nécessitant l’utilisation de mes bras étaient une torture.

Vous vous demandez pourquoi j’y suis retournée si j’ai tant souffert ?  Je ne pense pas aimer la souffrance plus qu’un autre 😀  mais j’y suis retournée parce que je déteste rester sur un échec. Il fallait que je termine ce cours avec le sourire. Quand j’ai débuté la course à pied, j’ai failli cracher mes poumons au bout de 15 minutes mais j’ai persisté. N’ayant commencé que depuis mars dernier, je me considère comme une débutante mais j’arrive à faire des courses en compétition sans m’arrêter une seule fois sur les parcours. Si j’arrive à courir, pourquoi je n’arriverais pas à terminer un cours de Body Pump ?

Aujourd’hui, j’aime me rendre aux cours de Body Pump ( … mais ils ne pourront jamais remplacer ceux du Body Attack 😀 ). Je souffre toujours physiquement mais je sens que c’est de la « bonne souffrance » ( c’est officiel … on me prend pour une masochiste ). En 6 mois, j’ai constaté une réelle progression et j’augmente ainsi progressivement mes charges. Par contre, pour les biceps et triceps, je n’ai pas pour objectif  de charger davantage et préfère me concentrer sur la technique.

 

A l’heure actuelle, je constate que les résultats physiques les plus visibles sont au niveau des cuisses et des fesses. Elles sont plus fermes et plus dessinées. Les squats sont très bénéfiques pour éliminer la cellulite. Les bras et le dos sont légèrement plus dessinés. Ma taille s’est beaucoup affinée mais je pense que c’est la combinaison du cardio et de la musculation qui en est la cause.

 

Si vous avez l’objectif de tonifier, affiner et sculpter votre corps, le Body Pump est fait pour vous. En revanche, si vous voulez gagner en masse, mieux vaut se tourner vers la musculation traditionnelle.

 

Le Body Pump étant dispensé par les Mills, les cours sont plaisants parce qu’on bénéficie d’une dynamique de groupe plus motivante que de s’entraîner tout seul dans son coin. En revanche, je me permets d’émettre une réserve sur ces cours. La blessure peut arriver très rapidement si on se montre trop brusque dans ses mouvements. Je pense à ceux et celles qui, après fait travailler leurs épaules, posent un peu trop rapidement leur barre au sol mais il existe bien d’autres exemples.  Prenons le temps d’exécuter les mouvements, de s’étirer à la fin de la séance … notre corps nous dira merci !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s