La TomTom Runner : LA montre GPS

Avant de me décider à acheter une montre GPS, j’avais d’abord jeté mon dévolu sur le bracelet Nike FuelBand SE. Pour rappel, il tracke nos mouvements tout au long de la journée. Son unité de mesure est le « fuel », une unité propre à Nike qu’on connaissait déjà avec l’application Nike+Running. Que vous courrez, dansez, marchez … toutes les activités sont calculées et mesurées sous forme de fuel. Si vous ne bougez pas pendant un certain temps ( du genre, vous êtes sur votre lit tranquille à regarder la saison 5 de Walking Dead;) ), votre bracelet vous le fait savoir en affichant un message « GO [votre prénom] » pour vous rappeler que vous êtes une feignasse et qu’il faut bouger vos fesses !

Le concept est sympa mais pourquoi ai-je changé d’avis ? … parce que le comptage des points effectué en fuel reste un mystère ! Après avoir réfléchi, je me suis rendue compte que le bracelet pouvait enregistrer des écarts très importants en fonction des activités. Si on veut faire un gros fuel score, mieux vaut pratiquer un sport où le poignet est très sollicité comme le tennis et le basket. Or, un cross de 10 km est plus fatiguant qu’une heure de badminton entre copines ! En clair, ce ne sont pas les efforts les plus intenses qui rapportent le plus de Nike Fuels et un professionnel me l’a également confirmé.

Je n’ai pas non plus besoin qu’un bracelet me dise qu’il est temps de me bouger pour faire du sport. J’arrive très bien à me motiver toute seule, comme il suffit que je me regarde dans la glace le matin pour vérifier si j’ai passé une bonne nuit ( le Nike FuelBand analyse le sommeil aussi … ). J’ai considéré le bracelet comme un gadget grand public ludique mais pas suffisamment technique et c’est pour cette raison que je me suis tournée vers les montres qui ont des fonctionnalités bien plus adaptées pour s’entraîner à la course à pied !

Sur les conseils d’un habitué, j’ai choisi la TomTom Runner. Durant la course, elle ne bouge quasiment pas et détecte en un temps RECORD le signal satellite pour le GPS ( souvent entre 10 et 30 secondes ). Il 2013-09-18 13.23.52existe de nombreuses fonctionnalités, dont plusieurs dont je ne me sers jamais, et celle que j’apprécie vraiment me permet de comparer les performances actuelles avec celles précédemment enregistrées. Au top pour évaluer sa progression !

Et le petit PLUS : la Tom Tom Runner est une montre évolutive !  La marque fait régulièrement des améliorations sur le logiciel de la montre. Il suffit de la connecter et de la mettre à jour pour obtenir les nouvelles fonctionnalités. Le logiciel possède une interface claire et lisible ( il affiche la distance parcourue,  les calories dépensées, la vitesse moyenne … ) mais mériterait d’être encore amélioré.

2013-12-09 22.56.02En résumé :

Les plus : l’autonomie, le vibreur, l’aspect évolutif, la diversité des programmes, la possibilité d’éditer son programme directement depuis la montre, la rapidité de détection du GPS

Les moins : l’affichage trop petit, le câble pour brancher la montre, l’esthétique

Prix : 169 euros. Franchement, il n’y a rien à dire ! Hormis le design et le logiciel qui pourraient être améliorés, je ne lui vois pas de couacs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s