Le Body Attack : comment brûler un max de calories

Aujourd’hui, je vais vous présenter le cours cardio par excellence. Si vous ne le savez pas, la course à pied c’est bien : ça tonifie certaines parties du corps mais ça ne muscle pas en profondeur. En d’autres termes, si vous voulez avoir de belles fesses rebondies, ce n’est pas avec la course à pied que vous allez les obtenir et c’est la raison pour laquelle je pratique d’autres activités physiques.

Si vous aimez à la base travailler le cardio, je vous conseille le cours de Body Attack. Comme son nom l’indique, c’est de la dynamite, un shot d’adrénalines. On y travaille son endurance comme jamais. Imaginez que pendant 60 minutes, vous enchaînez les sauts, les déplacements latéraux et frontaux, les pompes et les lunges. C’est donc un cours très complet qui fait travailler tous les muscles du corps parmi lesquels les cuisses et les fessiers sont particulièrement sollicités.

Le Body Attack apprend à développer son souffle et à se dépasser car ce cours fait prendre conscience que tout est question de mental. Le but est d’aller jusqu’au bout, de ne pas abandonner en plein milieu de la séance. Du coup, quand mes jambes vacillent et que mes poumons crient à l’agonie, seul mon mental permet de faire la différence.

Je me souviens surtout de quelques chansons de mon premier cours de Body Attack. Au bout de la quatrième, j’ai cru que j’allais mourir car le but était d’augmenter au maximum la fréquence cardiaque. La cinquième chanson n’était pas du tout faite pour récupérer car on a enchaîné sur du renforcement musculaire avec des pompes. Moi qui n’avais jamais fait de pompes, j’ai découvert qu’il m’était impossible de les faire sur les pieds. Obligation alors de les faire sur les genoux ( pour info, j’ai toujours du mal à faire des pompes sur les pieds ! ).

J’ai souffert au cours de cette première séance mais je ne me suis pas avouée vaincue.  Inutile de vous dire que  j’étais très courbaturée le lendemain. J’y suis quand même retournée parce que je me disais qu’il fallait que je termine ce cours sans être sur les rotules. Aujourd’hui, ça fait un an que je le pratique régulièrement ( 1 à 2 fois par semaine ) et j’adore ça ! C’est vraiment un cours où on peut se défouler et relâcher la pression.

Les mouvements du Body Attack étant assez simples à exécuter , ce serait dommage que les gens qui ont des problèmes de coordination s’autocensurent en se disant que le cours n’est pas fait pour eux. Dans ce cas, tous les cours collectifs seraient à proscrire : du Body Attack au Body Combat en passant par le Body Jam.  La coordination vient en pratiquant, l’essentiel étant de ne pas se décourager.

En revanche, si vous venez de débuter le sport, je vous conseille de suivre dans un premier temps le format de 45 minutes. Il ne faut pas non plus hésiter à choisir les options quand on sent que le corps a du mal à suivre. Le Body Attack est accessible à un large public mais je reconnais qu’il vaut mieux éviter de suivre ce cours si vous avez des problèmes au niveau des articulations. En effet, cette activité sollicite beaucoup les genoux et les chevilles.

Il est important aussi de bien s’équiper pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Running obligatoires pour le Body Attack en raison des nombreux impacts. Les chevilles doivent être bien maintenues et l’amorti au top.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s